• Lisa

Est-ce que mon métabolisme va ralentir?



Les questionnements et craintes par rapport au jeûne sont généralement récurrents. Dans cette série d'articles, nous vous apportons quelques éléments de réponses...


Est-ce que mon métabolisme va ralentir?


Si vous faites un régime basse calorie: Oui Si vous faites un jeûne: Non


Mais comment cela s'explique-t'il?


Ce qui est important de comprendre, c'est que le corps se nourrit soit de la nourriture, soit de ses stocks intérieurs (graisses, glycogène). Mais il ne peut pas utiliser les deux sources en même temps.


Tant que l'on se nourrit, le pancréas produit de l'insuline, qui empêche le déstockage des graisses.


Si on diminue la quantité de calories consommées (1500 au lieu de 2000/jour par exemple), le corps s'adapte en ralentissant son métabolisme. Il ne peut pas compléter les calories manquantes en puisant dans ses réserves. Il s'habitue donc à fonctionner avec 1500 calories seulement.


Deux problèmes en découlent. D'une part, durant le régime, certains symptômes dus à ce ralentissement peuvent se manifester (manque d'énergie, difficulté à se réchauffer, etc.). D'autre part, lorsqu'on recommence à manger normalement, le nombre de calories augmentent à nouveau à 2000. Mais le corps continue de n'en consommer que 1500, ainsi l'excédent est stocké sous forme de graisse. C'est ce que l'on appelle l'effet yoyo.


Par contre, en état de jeûne, l'insuline diminue et c'est le glucagon qui est produit. Le glucagon est l'hormone qui va permettre le déstockage de nos réserves. Ainsi, le corps a accès à toutes les calories dont il a besoin et les stocks de graisse sont utilisés.


De plus, une étude de Zauner et al. (2000)a démontré que le métabolisme accélère lors d'un jeûne de 4 jours. Ceci s'explique par l'augmentation de noradrénaline durant le jeûne.


Pour plus d'informations, n'hésitez pas à visionner la vidéo ci-dessous.



Références:

Therapeutic Fasting - Dr Jason Fung


Johannsen, D.L., Knuth, N.D., Huizenga, R., Rood, J.C., Ravussin, E. and Hall, K.D., 2012. Metabolic slowing with massive weight loss despite preservation of fat-free mass. The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, 97(7), pp.2489-2496.


Zauner, C., Schneeweiss, B., Kranz, A., Madl, C., Ratheiser, K., Kramer, L., Roth, E., Schneider, B. and Lenz, K., 2000. Resting energy expenditure in short-term starvation is increased as a result of an increase in serum norepinephrine. The American journal of clinical nutrition, 71(6), pp.1511-1515.


0 vue
Nous contacter
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Instagram

Maya Jeûne Detox
Linzerbot 25-27
1973 Nax
Valais - Suisse
+41 27 565 51 55
info@jeune-detox.ch

© 2023 par Voyageurs.

Créé avec Wix.com